Gérard Depardieu

A l’époque, France soir tirait à plus d’un million d’exemplaires. Une aubaine pour moi qui avait seulement 25 ans. Je profitais de la notoriété du quotidien et de Robert Chazal, à cette époque, le spécialiste cinéma du journal. Gérard Depardieu vivait avec sa femme Elisabeth et leurs deux enfants, dans une maison un peu tarabiscotée de la banlieue parisienne. Les photos se sont imposées naturellement. Il y avait beaucoup de poésie dans l’air. Gérard et Elisabeth protégeaient leurs deux enfants et j’ai vite compris qu’il ne fallait pas leur demander qu’ils soient photographiés avec eux. Gérard a joué avec les petites marguerites de son jardin. On aurait dit qu’elles se livraient à une danse amoureuse animées par les deux grosses mains de l’acteur. J’ai beaucoup aimé ses premiers films et je partage la plupart de ses pensées sur la mort : ” Je n’ai pas pleuré à la mort de mon père, de ma mère, de Carmet, de Barbara et de Truffaut. Car, pour moi, tous ces gens que j’ai aimés ne sont pas morts. Ils sont là, sans arrêt, autour de moi, et nous nous parlons.”

Related Images