Francis Cabrel

Francis Cabrel a toujours à porté de main ses guitares et sa raquette de tennis. Radio Nostalgie continue inexorablement à diffuser ses tubes comme « Sarbacane », « je t’aime à mourir » et « les murs de poussière » Les espagnols l’adorent , il chante même dans leur langue. Francis est toujours resté fidèle à son fief de Lot et Garonne où j’ai pu le photographier au milieu de ses guitares.Je me souviens d’un très gentil mec, courtois et convivial. Ses ritournelles sont encore fredonnées par des millions de Français. Il n’a pas vieilli ce bon Francis !

Related Images